24/11/2011

Le Minervois investit pour le respect de l'environnement

Siran station 007.jpg

Rassemblement nocturne inhabituel l'autre soir à Siran au lieu dit La Guillème, sur la route de Najac (la D 56, celle qui conduit à « la côte qui descend »). Le conseil municipal, des techniciens de l'énergie et des viticulteurs inauguraient une aire de remplissage pour appareils de traitements agricoles, et cela se passait la nuit car il fallait juger de l'efficacité de l'éclairage. Réalisé « dans le cadre de l'accompagnement à la viticulture raisonnée » cet outil  innovant se veut efficace, économe et respectueux de l'environnement. Une réalisation symbolique à plus d'un titre, ce qui lui a valu de pouvoir bénéficier de plus de 60% de subventions.
Deux parties distinctes et complémentaires: l'eau et l'électricité. L'alimentation en eau se fait « naturellement », par gravité et en puisant dans une source, avec recours éventuel au réseau du syndicat d'arrosage. Un dispositif simple permet de définir au litre près la quantité d'eau à déverser dans l'appareil de traitement des vignes, ce qui assure un dosage précis de la « bouillie » et évite les gaspillages. Le « totem » (la borne de distribution) n'est accessible qu'aux viticulteurs qui ont signé une convention avec la mairie et ont reçu une clé (ils sont une quarantaine). L'espace doit rester propre et la mairie qui assure l'entretien y veillera. Interdiction d'y laver les machines, une aire spéciale existe ailleurs. Mais l'espace doit être éclairé car les travaux de traitement se font souvent avant l'aurore. L'endroit étant  éloigné du village pour éviter les nuisances sonores (des tracteurs), au lieu d'installer une ligne électrique, la mairie a opté pour l'installation d'un équipement photovoltaïque. C'est propre, silencieux et très efficace. Deux nuits d'autonomie, même au solstice d'hiver.
   Voilà une installation efficace, autonome et au goût (écologique) du jour dont il se murmure qu'elle pourrait faire école voire devenir obligatoire.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.