20/07/2014

Le dolmen des Fades joyau de la commune

PHOTO Dolmen.JPG

Les pierres de lune contribuent à la magie du lieu

Depuis le 10 juillet le dolmen des Fades se pare de l’installation « Pierres de lune » créée  par l’artiste Mà Thévenin dans le cadre des Grands Chemins en Minervois qui offre balades, art, vigne et patrimoine du 20 juin au 07 septembre.

Marie- Claude Martin/Bernardini conservatrice du musée archéologique d’Olonzac a fait l’historique du lieu et captivé l’auditoire :  « Le dolmen, daté du Ve millénaire, surnommé le "Palet de Roland", a été classé aux Monuments Historiques dès 1943. Jean Arnal, Odette et Jean Taffanel l'ont établi comme un mégalithe à couloir. Un sauvetage du site a été entrepris dans les années 60 par l'équipe de l'archéologue Jean Guilaine pour protéger la grosse dalle de calcaire originaire sans doute des Causses de Siran et donner une première idée de l'aspect initial du monument. Le matériel trouvé (alène en cuivre, brassard d'archer, tessons campaniformes, etc.) a été envoyé au dépôt de fouilles de Carcassonne. Le musée archéologique d'Olonzac conserve dans son dépôt trois armatures de flèches et un poignard en cuivre long de 183mm, unique en son genre dans la région. Le monument composé d'un couloir, d'une anticella et d'une cella est considéré jusqu'à ce jour comme le plus long dolmen du Sud de la France avec 24m de développement. Il aurait été l'oeuvre d'hommes appartenant au groupe de Véraza. Mais les vicissitudes subies par le site sur plusieurs centaines d'années - il aurait même servi d'habitat au Moyen Âge - ne permettent pas d'être affirmatif sur ce point. Le dolmen laisse planer encore bien des mystères ».

Pour compléter l’information, il est possible de se rendre au musée archéologique et de Paléontologie, 9 Bd Pasteur à Olonzac  Contact : 04 68 91 25 24

 

Les commentaires sont fermés.