15/10/2014

Les Trotte-cailloux lancent la saison 2014/2015

P1040939.jpg

Réunis en assemblée générale, les adhérents de l’association de randonneurs ont procédé à l’élection du bureau. Tous les membres ont été reconduits dans leur fonction : président Jean-Marie Julien, trésorier Michel Lachaise et secrétaire Madeleine Taragnat. Afin de célébrer les retrouvailles et conforter les amitiés, les cuistots de l’association ont mis les petits plats dans les grands en préparant un sympathique repas. Les conjoints non marcheurs étaient également conviés.
Après avoir rappelé quelques points de règlement, le président a présenté deux nouvelles adhérentes et a précisé que  le rendez-vous hebdomadaire reste fixé au mardi à 13 Heures 30 devant la mairie, place Jean Gastou.
Le bilan financier étant positif et l’ordre du jour épuisé, est venu le moment de partager le verre de l’amitié .

Légende photo: Marie-France la guide du groupe et les membres du bureau (de gauche à droite)

Le député en visite à la cave coopérative

DSCF8095.JPG

Dans le cadre de sa tournée des territoires, le député Jean-Claude Pérez était tout récemment dans la commune accompagné par le Conseiller Général Alain Giniès et sa suppléante Françoise Navarro / Estalle.
Pascal Vallière  maire et des représentants de son conseil municipal étaient également présents.
Le député a réservé cette visite à la cave coopérative afin de faire le point avec les vignerons coopérateurs sur la récolte 2014 et évaluer au plus près de la réalité, l’évolution de la filière viticole dans le minervois.
Thierry Punzano le président a répondu à cette attente par un exposé clair et précis.
« Avec sa partenaire la cave coopérative d’Aigues-Vives 34, la récolte des deux entités réunies s’annonce satisfaisante tant en volume qu’en qualité, autour de 100 000 hl. Quelques vignes ont été touchées par le terrible épisode de grêle, mais rien de comparable avec le désastre qu’ont à affronter certains viticulteurs des communes voisines! La consommation mondiale en  progression, la forte demande en « rosé », marché qui a demandé quelques investissements (groupes de froid, pressoirs et cuverie), ainsi que des prix qui se maintiennent font que l’avenir le la viticulture peut être envisagé avec un peu plus de sérénité et d’optimisme » Une dégustation a clôturé la rencontre.

18:41 Publié dans Caves, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |