02/01/2015

Remise de diplômes par le CFA de Lézignan-Corbières

Le CFA du BTP de l’Aude s’est déplacé au Foyer municipal de la commune afin de remettre CAP et BP en présence des élus, des parents et des Lauréats. Traditionnellement, chaque année cette manifestation se déroule dans une commune  «  à la condition qu’il y ait au moins un lauréat habitant dans la ville ou le village ». C’est le cas à Pépieux puisque la commune compte trois lauréats. Il s’agit de Christophe Rego, Jérémy Mignard et Mario Ribeau Vilarinho . Ils ont tous trois obtenus le CAP maçon.

 Mme Raynaud qui remplaçait M. le maire en réunion à l’extérieur a prononcé de chaleureuses paroles d’accueil. Une délégation du conseil municipal était également présente. Dans son discours, le Directeur a exprimé sa satisfaction de voir des jeunes s’engager dans la vie professionnelle par le biais de l’apprentissage.

La morosité de la période :

Le CFA vit des moments difficiles avec une baisse d’effectifs qu’il convient de  gére au mieux. Le CFA compte tout de même 600 jeunes en formation dans les différentes filières et accueille des candidats venant De tout le Languedoc Roussillon.

L’espoir d’un avenir meilleur :

« Réussir un examen professionnel, ce n’est pas anodin et ça ne doit pas être banalisé ». Les professionnels sauront reconnaître la valeur de ceux qui ont choisi cette voie et dont la formation a été validée par un diplôme.

Des félicitations et une projection dans le futur :

Le directeur a très vivement félicité les lauréats, les formateurs du CFA et les maîtres d’apprentissage qui chacun à leur place ont contribué à ces bons résultats. Puis il s’est plus spécifiquement adressé aux jeunes : « Lorsque dans quelques années, vous serez bien installés dans votre emploi, n’oubliez pas que vous avez été apprentis et continuez à promouvoir cette formation. ..si vous devenez un jour chef d’entreprise, perpétuez votre savoir-faire en formant des jeunes, en embauchant des apprentis ».

Après la distribution des diplômes l’ensemble des protagonistes ont été conviés à partager une sympathique collation offerte par la municipalité.

 

CFA.jpg

08/11/2014

Frantz Vènes, un vigneron bien dans son époque

Sur le territoire de la commune, l'authentique chai du domaine Massamier La Mignarde abrite des vins prestigieux

Frantz Vènes.jpg

Frantz Vènes assure lui-même la promotion de sa production

Frantz Vènes gère le domaine depuis 1998, date à laquelle il a rejoint l’exploitation de ses parents qui dès 1989 ont restructuré et replanté des parcelles.

Frantz Vènes se consacre au développement du domaine dans une recherche permanente de qualité. C’est ainsi qu’en septembre 2005 l’international Wine Challenge a élu le Domus Maximus meilleur vin du monde.

Une maturation lente est un gage de qualité

A l’occasion de la fin des vendanges, Frantz Vènes a analysé  la nouvelle récolte.

« La récolte 2014 est belle et le raisin sain. L’orage en début du mois de septembre a été bénéfique et a débloqué la maturité. Une maturation lente est un gage de qualité, les vendanges ont eu lieu au meilleur moment en fonction de l’exposition des cépages à pleine maturité mais sans excès.

2014 sera un bon millésime. L’essentiel de la production du domaine est vendu aux grossistes, restaurateurs et cavistes. Le domaine a des clients en Europe de l’Est notamment en Bulgarie et entretien des liens spéciaux avec l’Angleterre. »

Frantz Vènes assure lui-même la promotion de sa production et multiple les dégustations auprès des chefs étoilés.

En avril dernier les sénateurs ont adopté un texte qui reconnaît le vin comme patrimoine culturel, gastronomique et paysagé de la France. La chaîne nationale FR3 s’est rendu au cœur du Minervois afin de savoir ce qu’en pensent les vignerons et les restaurateurs. Après plusieurs entretiens téléphoniques avec le propriétaire, le domaine Massamier La Mignarde a été choisi pour ce reportage.

Là, dans une des vignes du domaine, Frantz Vènes a donné ses priorités :

 « préserver le sol et la biodiversité. Le raisin s’enrichit de son environnement, plus l’environnement sera complexe, plus le raisin sera complexe et exprimera la qualité et la spécificité du terroir ». De retour au domaine, des restaurateurs ont été conviés pour une dégustation. Autrefois décriés, « les vins du minervois et du minervois La Livinière » sont, aujourd’hui servis à la table des grands restaurants.

15/10/2014

Le député en visite à la cave coopérative

DSCF8095.JPG

Dans le cadre de sa tournée des territoires, le député Jean-Claude Pérez était tout récemment dans la commune accompagné par le Conseiller Général Alain Giniès et sa suppléante Françoise Navarro / Estalle.
Pascal Vallière  maire et des représentants de son conseil municipal étaient également présents.
Le député a réservé cette visite à la cave coopérative afin de faire le point avec les vignerons coopérateurs sur la récolte 2014 et évaluer au plus près de la réalité, l’évolution de la filière viticole dans le minervois.
Thierry Punzano le président a répondu à cette attente par un exposé clair et précis.
« Avec sa partenaire la cave coopérative d’Aigues-Vives 34, la récolte des deux entités réunies s’annonce satisfaisante tant en volume qu’en qualité, autour de 100 000 hl. Quelques vignes ont été touchées par le terrible épisode de grêle, mais rien de comparable avec le désastre qu’ont à affronter certains viticulteurs des communes voisines! La consommation mondiale en  progression, la forte demande en « rosé », marché qui a demandé quelques investissements (groupes de froid, pressoirs et cuverie), ainsi que des prix qui se maintiennent font que l’avenir le la viticulture peut être envisagé avec un peu plus de sérénité et d’optimisme » Une dégustation a clôturé la rencontre.

18:41 Publié dans Caves, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

24/05/2014

Moisson de médailles pour les Côteaux du Minervois

Les vins des Côteaux du Minervois ont été fortement distingués tant en AOP minervois  (ancien AOC) qu’en IGP (Indication géographique protégée) au concours général agricole, au Féminalise (concours des journalistes féminines du monde du vin) ainsi qu’au concours régional des coopératives du Languedoc. Au total huit crus sur dix sont promus.

 

CONCOURS

VINS

 Général à Paris

Féminalise

Coopération LR

IGP Pays d'Oc Blanc  VIOGNIER "Secret de Camandieu"

 

OR

 

IGP Pays d'Oc Blanc  SAUVIGNON "Secret de Camandieu"

 

BRONZE

 

IGP Pays d'Oc Rosé  CINSAULT  "Secret de Camandieu"

ARGENT

 

ARGENT

IGP Pays d'Oc Rouge CABERNET FRANC  "Secret de Camandieu"

 

 

OR

 

 

 

 

AOP Minervois BLANC "Expression naturelle"

 

ARGENT

OR

AOP Minervois ROSE "Expression naturelle"

 

 

ARGENT

AOP Minervois ROUGE "Géraud de Pépieux"

 

 

OR

AOP Minervois ROUGE "Cazellithe"

 

 

OR

                    

DSCF7439.JPG

Afin d’équiper les 20 000 bouteilles avec les médailles correspondantes, les vignerons coopérateurs ont été sollicités. Une trentaine d’entre eux s’est retrouvée, toute une journée afin d’accomplir cette tache ô combien agréable et  gratifiante !

Les responsables des caveaux de Pépieux et d’Aigues Vives (34) observent une sensible augmentation de la fréquentation, à coup sûr due à la notoriété conférée par toutes ces récompenses. De plus la saison estivale et touristique qui s’amorce devrait conforter cette tendance.

 

DSCF7352.JPG

Auparavant, lors de l’assemblée générale annuelle, le président Thierry Punzano a informé les vignerons coopérateurs des résultats de la précédente récolte avec un bilan comptable positif ainsi que des perspectives encourageantes pour 2014.

 

14:30 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

03/12/2013

Le président du Conseil Général évoque les projets de la commune avec les élus

DSCF7182.JPG

Le président du Conseil général,  André Viola effectuait une visite dans le canton de Peyriac Minervois vendredi 22 novembre. A 11heures, il était reçu en Mairie afin de faire le point avec le maire Pascal Vallière et des membres du conseil municipal. La discussion a porté sur les subventions 2014 et notamment le travaux d’aménagement de la place Jean Gastou pour un montant de 230 138 € . La visite s’est poursuivie par la maison de santé pluridisciplinaire (financement du conseil général à hauteur de 45000€) dont les travaux sont en bonne voie d’achèvement.


La délégation s’est ensuite rendue à la cave coopérative (100 000hl) où ont été abordés par le président Thierry Punzano des sujets importants tels que l’adaptation de la production aux attentes des consommateurs, le développement de l’agriculture raisonnée et de l’agriculture biologique dans une logique de respect de l’environnement et de la biodiversité. Un projet d’aire de lavage des machines agricoles est à l’étude. Frédéric Rouanet a soulevé le problème du vieillissement dans le secteur viticole.  L’installation des jeunes a été longuement évoquée et demeure  prioritaire pour les professionnels. L’’urgence des traitements des dossiers a interpellé les responsables politiques. Une dégustation a clôturé la rencontre.

19/11/2013

SOS paperasse 11 nouvelle entreprise

 

 

 

P1000302.JPG

Jessica Guy lance une activité nouvelle et devient auto entrepreneur dans un domaine en rapport avec ses compétences.

 

Les offres de service : Apporter de l’aide à des particuliers (personnes dépendantes, déménagement, deuil…) des professionnels (PME, PMI, cabinets juridiques…) des associations dans l’organisation et le classement de documents administratifs. Ce travail peut s’envisager en une seule fois ou nécessiter plusieurs interventions afin d’en étaler le coût. Jessica se rend sur place et assure efficacité et discrétion.

 Son cursus : Après l’obtention d’un diplôme universitaire, Jessica a effectué des remplacements de documentaliste au sein des centres de ressources documentaires de l’Education Nationale dans l’académie de Montpellier. Pendant 12ans elle a exercé cette fonction dans différents Collèges, Lycées et IUFM de la région.

Renseignements complémentaires et contacts :

Tel 06 60 26 23 89

Email sospaperasse11@gmail.com

 

 



11/10/2013

Récolte satisfaisante: 100 000 hl attendus sur les deux sites

DSCF7115.jpg

Emmanuel Fons et Thierry Punzano responsables des deux entités

Malgré une fin de semaine morose avec un vent marin fort et des averses orageuses, plus des 2/3 de larécolte sont rentrés! Les vendanges ont débuté avec 15 jours de retard sur les précoces et une dizainejours sur les autres cépages.

Le directeur Emmanuel FONS et le président Thierry PUNZANO font l’estimation d’un volume approchant les 100 000 hl sur les deux sites de Pépieux et d’ Aigues Vives (34).
L’état sanitaire et la réserve hydrique sont satisfaisants. Les bulletins d’information de la Chambre d’Agriculture et les moyens de communication modernes permettent une vigilance accrue concernant le suivi des maladies de la vigne.
La forte mécanisation autorise une cueillette échelonnée tout au long de ces semaines de vendanges : en effet récolter aux heures les plus fraîches permet d’éviter l’oxydation et de conserver les arômes.
Les viticulteurs peuvent consulter sur le tableau que le directeur met à jour chaque soir, les cépages qui seront reçus dans les 48 heures. 
 
L’ensemble des deux caves compte 250 adhérents avec 1 400 hectares de production dont 700 hectares en conduite raisonnée.
En conclusion, l’arrachage pour reconversion est un signe parmi d’autres que la  viticulture en Languedoc Roussillon résiste et va mieux.

Légende photo: Emmanuel FONS et Thierry Punzano responsables des deux entités