15/10/2010

Le syndicat des jeunes agriculteurs en réunion

DSCF2163.JPG

Entre opposition et incompréhension concernant le Plan Local d'Urbanisme initié par la municipalité, les jeunes viticulteurs ont convié la population et tous ceux qui se sentent concernés par un développement rural raisonné à participer à la réunion publique qui avait lieu le 1er octobre   au foyer municipal.

Le président du secteur, Frédéric Rouanet accompagné par le président départemental a rappelé les différentes actions menées conjointement avec l'association des commerçants pour s'opposer au projet d'implantation d'un supermarché présenté par la municipalité.

L'argument principal est l'incongruité de voir s'installer sur des terres à vocation agricole un représentant de ce négoce dont la viticulture subit le dictat.

D'autre part, le syndicat ne comprend pas et rejette le projet d'implantation d'un lotissement sur un terrain situé derrière les bâtiments de la cave coopérative avec des arguments pertinents tels que : la sécurité et les nuisances olfactives et sonores que représentent la proximité d'une telle structure.

Pourquoi des terrains qui se trouvaient dans le POS, ne sont-ils plus éligibles dans le PLU ? Comment les hectares de terre déterminés pour l'installation de panneaux photovoltaïques ont-ils été choisis ? Pourquoi des jeunes, fils et fille de viticulteurs ne peuvent-ils pas construire sur un terrain de leurs parents ? Autant de questions qui déjà posées lors de la réunion publique sur le P.L.U reviennent de façon récurrente.

Le dialogue avec la municipalité paraît pour l'instant difficile à rétablir. Cette dernière a édité un bulletin municipal afin d'éclaircir et de conforter ses positions sur le sujet.

Dans le cadre de l'enquête publique, il sera possible à tout un chacun de faire valoir  les  remarques et les divergences sur le sujet. Très déterminés, les jeunes viticulteurs vont très prochainement rencontrer les responsables de la Chambre d'Agriculture et invitent les commerçants à faire une démarche similaire auprès de la Chambre de Commerce.